La web-série

 

Parce que l’Inde est un pays qui se vit et se ressent, toutes les couleurs et visages sont autant d’histoires racontées. À défaut de pouvoir vous emmener dans nos valises, nous emmenons vos esprits à travers notre web-série qui vous dévoile tous les secrets de notre tour, nos meilleures rencontres et les visages des entrepreneurs, acteurs du changement que nous rencontrons.

Népal: Le thé bio de la famille Bhattarai, de la graine jusqu’au chai !

Avant de quitter notre famille adoptive du Sikkim, nous leur disons qu’après notre étape à Darjeeling, nous allons passer au Népal afin de renouveler nos visas. Ils nous recommandent alors de passer chez leurs cousins, propriétaires de plantations de thé biologique non loin d’Ilam. Après quelques jours à Darjeeling, le temps de se renseigner sur la question du thé et de finir de monter nos deux premiers épisodes, nous voilà parties pour la campagne népalaise. Dans ce pays où les graines hybrides et stériles sont largement répandues, nous voulions découvrir la culture du thé bio, symbole d’une agriculture indépendante pour les petits fermiers. On laisse Suraj, fils de la famille Bhattarai, vous expliquer leur exploitation, de la graine jusqu’au chai !

Épisode 3 – Auroville: vers une approche agricole et éducative locale

Après avoir exploré les secrets de l’agriculture bio à grande échelle, nouveau cas d’étude pour l’équipe: Auroville. De par son statut expérimental, sa diversité culturelle, la croissance exponentielle de projets socialement innovants et ses principes fondateurs (égalité entre les hommes, respect de la biodiversité) la ville est une mine d’or pour notre recherche. Ici le cycle alimentaire entier est illustré par les différents membres de la communauté. Il faut dire que le point de départ de la communauté à été de régénérer les sols pour les rendre à nouveau aptes à l’agriculture. Sans ça, Auroville n’aurait jamais vu le jour. Pas de sol fertile – pas d’eau, pas d’eau – pas de forêt, pas de forêt – pas de graines, pas de graines – pas de récolte, pas de récolte – pas de vie.

Moralité de l’histoire, prenons soin de nos sols si l’on veut vivre bien !

Comment? En mangeant local, de saison et en pratiquant l’agriculture naturelle, comme Krishna, fondateur de Solitude Farm. En inculquant dès le plus jeune âge le respect mutuel et la connaissance de ce qui nous entoure: ce que nous sommes allées chercher à The Learning Community.

Les dessous du Food Sense Tour (épisode 2): Karnataka – Tamil Nadu

Douce Inde du sud, tu me fais fondre ! De Bangalore à Auroville, c’est le même combat: la chaleur, les trains, ses paysages et ses mythiques « chaiii masala chaiii », les dosas, toussa toussa. Un petit concentré de pépites ratées, parce que personne n’est parfait !

Épisode 2 – Bangalore: le bio à grande échelle

Nouvelle étape et pas des moindres, la terrible Bangalore!
Si on nous avait dit avant de partir qu’il était possible pour une entreprise agricole de produire des légumes à une échelle industrielle et ce, sans une goutte de pesticide, on aurait doucement ri. Pourtant, on a étudié le modèle de First Agro, première entreprise agricole en Inde, et c’est bien vrai. Ici on utilise la nature pour la rendre plus productive et durable. Une bonne dose d’ingéniosité, de patience et de respect pour l’environnement. C’est comme ça qu’on ramène du bio dans les assiettes de Bangalore.
Ce défi c’est aussi celui que s’est fixé Jayaram et son mouvement Green Path: un ecovillage qui promeut le bio en ville.

On vous emmène au cœur des solutions grandes échelles et durables, et pas pour autant insensées. Quand l’intérêt économique rime avec respect de la nature, ça donne souvent des sympathiques combinaisons.

Les dessous du Food Sense Tour (épisode 1): Maharashtra – Kerala

Dans Food Sense Tour India, il y a nourriture et il y a sens aussi, bon de préférence, mais parfois, bien loin dans le fond du Maharashtra ou du Kerala, il y a plus de nourriture que de sens … Voici les dessous du Food Sense Tour, épisode 1 !

Épisode 1 – L’agriculture: la clé de l’autonomie

L’Inde a des merveilles à offrir à ceux qui tendent l’oreille, ou plutôt ceux qui ouvrent les yeux. Voici 20 minutes qui retracent le premier mois de notre quête à travers les états du Maharashtra et du Kerala.

Au programme:

  • Une ferme urbaine en plein cœur de Bombay: Green Souls
  • Un éco-architecte qui revisite l’autonomie alimentaire à sa manière: Atmatrupti
  • Sarang, une école pas comme les autres, le genre de celles qui apprennent à vivre sainement et dignement et non à être le premier de la classe: Sarang School

20 minutes qui donnent la parole à ceux qui n’attendent personne pour passer à l’action et concevoir leur propre modèle alimentaire durable.

PRAKTI® – Des foyers de cuisson intelligents

À Auroville, nous avons découvert Prakti, une entreprise sociale qui conçoit des foyers de cuisson intelligents : ils produisent deux fois mois de fumée et consomment deux fois moins de bois que les foyers traditionnels en terre. On a compris que la nourriture durable c’était aussi un mode de cuisson sain, qui respecte notre planète. Impressionnées par l’initiative, réelle solution à un enjeu global en Inde et dans le monde, nous avons souhaité leur faire une vidéo de présentation.

Ces images ont été tournées avec Joti, une utilisatrice de Prakti, qui a accepté de nous ouvrir les portes de sa cuisine.

Joyeux Noël du Sikkim !

Perchées sur une montagne et accueillies dans une famille de fermiers bio, nous avons eu envie de partager notre expérience à nos familles. À défaut de pouvoir être avec eux pour Noël, ces quelques images retracent nos premiers pas en terres agricoles du Siikim, premier état indien certifié biologique !

[PIEED – Remise des prix] Les 1ers mois du Food Sense Tour

Dans le cadre du Prix des Initiatives Étudiantes pour l’Éducation au Développement (retours en vidéo ici) organisé par Étudiants et Développement, notre équipe était arrivée en 5ème position. Voici une petite vidéo de présentation du projet pour la soirée de remise des prix, à laquelle on n’a malheureusement pas pu assister, faute de quelques milliers de kilomètres qui nous séparent de Paris.