vlcsnap-2017-01-17-12h25m46s576

[VIDÉO] Népal: Le thé bio de la famille Bhattarai – de la graine jusqu’au chai !

Après notre fabuleuse étape chez nos fermiers préférés de Tarey Bir (Sikkim), il manquait toujours une étape indispensable pour le Food Sense Tour au Nord Est: le thé ! Nos plans initiaux étaient d’aller étudier la question à Darjeeling (frontière avec le Bengale Occidental), mais le destin en a décidé tout autrement, et l’on ne fut pas déçues. Mais avant de vous raconter notre découverte, faisons un retour rapide sur l’histoire du thé dans la région :

[…]

P1400748

Amrit Chikitsa & Ayurveda : la nourriture comme premier remède

Depuis notre arrivée a Mumbai il y a 4 mois et demi, l’Ayurveda (littéralement en sanskrit: « enseignement de la vie »), l’ancien système médical indien, est partout. Que ce soit dans une famille de fermiers du Sikkim ou dans un Khadi Shop de Delhi, on nous conseille toujours d’avoir recours aux plantes pour soigner nos petits maux et fortifier notre système immunitaire.

[…]

Infographie

Auroville: et si local et circulaire menaient à l’autonomie alimentaire ?

Auroville, c’est la ville que la plupart des touristes français en vadrouille en Inde évitent. « Il y a que des français », « les gens sont perchés » nous a-t-on dit. Sans à priori, nous nous y sommes rendues pour y étudier le système alimentaire, réputé pour être innovant et local. Et nous avons bien fait car nos[…]

P1360317

Du « Zero pesticide » à Bangalore : une nourriture saine pour une ville saine

Après une semaine passée sur la colline de Sarang, perdue dans la forêt du district de Palakkad, nous arrivons à Bangalore ou la « Silicon Valley indienne ». Changement d’échelle pour le Food Sense Tour : 8,5 millions d’habitants, 710 km2, 900 millions de litres d’eau consommés par jour… Waoh ! Comment le système alimentaire s’adapte-t-il alors à une telle échelle et ce de manière durable? À l’heure où le « bio » devient la nouvelle tendance dans les villes françaises, nous avons voulu étudier la pénétration d’une nourriture produite de manière biologique dans l’une des plus grandes villes indiennes.

[…]

vlcsnap-2016-10-22-19h40m17s859-compressor

Sarang: l’école où l’on apprend à vivre et à laisser les autres vivre

En 1982, Gopa et Vijjaya Sarang sortent de l’université. Fraîchement diplômés, ils commencent à travailler en tant qu’instituteurs dans l’école publique du village d’Attapadi dans le disctrict de Palakkad, Kerala. À mesure que les mois passent, la famille s’agrandit avec Gautham, Kannadi, puis Unniyarcha, les trois enfants de la famille Sarang. Cependant, les frustrations naissent et se confirment : le curriculum de l’école conventionnelle est incomplet et se limite à apprendre un métier, or selon Gautham, l’école devrait « apprendre à vivre et à laisser les autres vivre ». 
[…]